LE POUVOIR DE LA TO-DO LIST

LE POUVOIR DE LA TO-DO LIST

On a du plusieurs fois vous répéter que « l’appétit vient en mangeant ». Et bien, pour la productivité, c’est un peu pareil.

Lorsque nous sommes productifs-ves, nous entretenons en nous une énergie incroyable (assez inexplicable d’ailleurs) qui peut vite nous donner des ailes.

Le problème … c’est qu’on aime procrastiner. C’est si bon de rien faire et de laisser au lendemain ce que l’on est pas obligés de faire aujourd’hui …

.

STOP !

.

Je vous le promets, le sentiment d’avancer, d’accomplir est encore meilleur que celui-là. C’est donc le moment d’entrer dans le cercle vertueux de l’énergie. 

Votre meilleure amie pour ça sera LA TO DO LIST : une méthode d’organisation qui nous oblige à noter les choses à faire pour ne pas les oublier.

.

Pourquoi ça marche ?

.

Parce que l’on est boosté-e par les tâches à cocher ! En plus, le fait d’écrire la tâche à réaliser, c’est faire un premier pas vers son accomplissement.

Vous débordez d’idées, de projets ou tout simplement de choses à faire et vous ne savez pas par où commencer pour mettre tout ça en place ? C’est le moment de noter tout ça sur votre liste. Plus efficace encore que le café, elle fera carburer vos journées et vous aidera à y voir plus clair.

Pour le reste, faites confiance aux bienfaits de l’adrénaline qui vous poussera à faire … toujours plus !

.

Justement, comment rééquilibrer la balance pour faire bien mais ne pas en faire trop ?

.

La grande force de la to-do list par rapport à un agenda classique, c’est qu’elle permet de PRI-O-RI-SER. Pour qu’une to do list soit efficace, il ne faut pas s’encombrer de tâches superflues. Sachez faire la différence entre une tâche réellement urgente et une petite tâchounette (vous penserez à moi si ce nouveau mot finit dans le dictionnaire 2021).

Apprenez à hiérarchiser ! Vous deviendrez beaucoup moins stressé-e et vous vous économiserez une énergie précieuse. 

Vous pouvez par exemple diviser vos tâches entre les « importantes », les « urgentes » et celles à faire « dans l’idéal ». Et puis, il y a les bonus, celles que l’on peut faire lorsque l’on s’est dégagé du temps et que l’on a déjà bien travaillé.

C’est cet ordre de priorité qui doit apparaître, au propre sur la to do list.

.

Et en parlant de « propre » …

.

Ne croyez-vous pas que votre to do list sera bien plus motivante si vous y mettiez quelques couleurs ?

Un code couleur vous permettra de voir plus rapidement les tâches importantes et/ou urgentes à réaliser en priorité. C’est d’ailleurs, encore, un des gros avantages de l’outil : visualiser le travail à faire.

.

Au niveau de la deadline, c’est vous qui décidez ! Peut-être que vous préfererez les semainiers, ou les to do list quotidiennes, voire même mensuelles …

.

Si vous voulez pousser l’organisation jusqu’au bout, vous pouvez vous préparer différentes listes que vous diviserez par thématiques. Pour ma part, j’ai à la maison trois listes (ça devient presque grave mais je me soigne) : une liste pour la maison (le ménage, l’administratif …), une pour le travail et pour le blog, et une autre « perso » (pour les rdv à programmer avec les copines ou ceux à prendre chez le coiffeur par exemple). 

Ce que j’aime avec cette organisation, c’est qu’elle me permet de diviser ma journée entre différents « temps forts » : je commence le matin par le ménage et l’administratif avant d’enchaîner sur le travail, puis je termine toujours ma journée par ma liste perso pour finir sur une touche plus décontractée avant d’aller au lit.

.

Peu importe la manière dont vous vous organisez, le tout est de vous faire confiance et de ne pas oublier que le but est d’être efficace … Jamais débordé-e !  A vous de jouer !

.

.

Prenez soin de vous,

Marie




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *